Format cinéma

L’histoire du cinéma commence dans le silence, et au format carré.L’histoire du cinéma commence dans le silence, et au format carré .

L’arrivée de la télévision fait trembler le cinéma. Afin de mieux rivaliser, l'écran de cinéma s’élargit en créant des formats panoramiques dont le célèbre Cinémascope.L’arrivée de la télévision fait trembler le cinéma. Afin de mieux rivaliser, l’écran de cinéma s’élargit en créant des formats panoramiques dont le célèbre Cinémascope.

Cette peur de la télévision a donné naissance à des formats impressionnants mais trop complexes et trop chers pour durer, tel que le Cinérama, anagramme de "américain".Cette peur de la télévision a donné naissance à des formats impressionnants mais trop complexes et trop chers pour durer, tel que le Cinérama, anagramme de « américain ».

Puis vint le format Panavision, toujours très populaire à ce jour et très prisé par la plupart des grosses productions. Il est pour beaucoup "LE" format du cinéma. D'ailleurs, la majorité des écrans dans les salles obscures sont à ce format.Puis vint le format Panavision, toujours très populaire à ce jour et très prisé par la plupart des grosses productions. Il est pour beaucoup « LE » format du cinéma. D’ailleurs, la majorité des écrans dans les salles obscures sont à ce format.

Les européens optèrent pour un format certes moins large mais également moins onéreux.Les européens optèrent pour un format certes moins large mais également moins onéreux.

 De nos jours, le nouveau format standard, l'Academy Flat, est encore plus économique au tournage.De nos jours, le nouveau format standard, l’Academy Flat, est encore plus économique au tournage.

Puis vint la vidéo, le DVD, et le Blue-Ray. La télé et le cinéma ont alors fait des compromis et ont enfantés d'un nouveau format: le Seize-Neuvième.Puis vint la vidéo, le DVD, et le Blue-Ray. La télé et le cinéma ont alors fait des compromis et ont enfantés d’un nouveau format: le Seize-Neuvième.

Le 16:9 (délimité par les barres rouges) a réunit le cinéma et la télé qui en a fait son format standard. Ce format a l’avantage d’être à mi-chemin du cinémascope (format de cette image) et très proche du nouveau standard du cinéma (ici en jaune).Le 16:9 (délimité par les barres rouges) a réunit le cinéma et la télé qui en a fait son format standard. Ce format a l’avantage d’être à mi-chemin du cinémascope (format de cette image) et très proche du nouveau standard du cinéma (ici en jaune).

Cliquez sur les images ci-dessous:

Algo ? Y a quelqu’un ?

ALGO vient du grec « algos » et signifie « douleur ».
DYS vient du grec « dus », marquant une idée de difficulté.
TROPHIE, grec aussi « trophê » nourriture.
D’après l’AFMASA *, l’algodystrophie peut concerner toute personne ayant une entorse (ça ne vous dit rien ?), fracture ou intervention chirurgicale. C’est une maladie, longue, douloureuse, invalidante dont on ignore la cause et dont on sort guéri ou en rémission parfois avec des séquelles ayant des conséquences sur la vie privée, sociale et professionnelle. A ce jour, il n’y a pas de traitement pour cette maladie. La balnéothérapie, et la kiné douce sont toutefois nécessaire pour garder la mobilité du membre.

D’après Doctissimo, l’algodystrophie, cette maladie « rare mais très douloureuse », est longtemps restée mystérieuse. Elle guérit spontanément la plupart du temps, mais dans un délai très variable (6 à 24 mois)… En attendant, les patients vivent un véritable enfer. Il y a autant de formes d’algodystrophies que de personnes qui en souffrent (ben oui ce s’rait pas marrant sinon).

La douleur est disproportionné par rapport à la cause, en l’occurrence, pour moi, une entorse. Heureusement, j’ai mes deux meilleures amies qui sont là pour me soutenir à tout moment !

Oui, elles sont anglaises. Ça fait déjà 4 mois qu’elles sont là à chaque fois que j’en ai besoin, ça fait chaud au cœur! J’vous l’dis m’sieurs dames, une belle et nouvelle année s’annonce! 2012 fini la loose !

Cabocarranza plagio?

Un jour, j’ai reçu un mail de Kore-na, une internaute que je ne connais pas :

Hola Zoun !
Je viens de croiser un personnage dans le clip « Y te abrazo dulce » de Cabocarranza.
Le connaissiez-vous ?
Un abrazo de kore-na…

Voici le clip dont Kore-na parle :

Ma première réaction a été « Rhoo, c’est marrant, il a eu la même idée que moi ! », puis en voyant que leur clip datait de 2009, je me suis dit « Hé!Hé! sauf que je l’ai eu avant ! ». Puis j’ai réalisé que le clip était chilien, et là ça m’a fait tilt ! Ceux qui suivent ce blog savent que je suis allé au Chili et que j’ai réalisé un clip d’animation pour Clon, un groupe rock… chilien. (Voir ci-dessous MENTE ACTIVA, le clip en question.)


MENTE ACTIVA par zoun-version-latino

J’avais d’ailleurs passé beaucoup de temps, entièrement seul, à faire ce clip en échange de… rien (ce n’était évidemment pas ce qui était prévu) ! D’après ce qu’on m’a dit, cet élégant groupe utilise mon clip pour le passer avant leur concert. Ce clip est même passé à la télévision chilienne (sans qu’on précise mon nom bien sûr) sur la chaîne Canal 13. Et c’est là que les coïncidences commencent à être (trop) nombreuses. Le réalisateur du clip dont Kore-na nous parle, Luis Bahamondes, a travaillé pour… Canal 13. Tout comme Rodrigo Cruz un des musiciens du groupe Clon. Donc fatalement, soit Rodrigo Cruz lui a directement parlé de moi ou il a vu le clip que j’ai réalisé pour Clon, mais d’une manière où d’une autre il y a de fortes chances qu’ils soit tombé sur mon clip Si t’étais pas là (réalisé en 2006), ou Regardez-moi (réalisé en 2007), il suffit d’aller sur mon site.

Ça fait plaisir de savoir qu’un amateur peut aider des professionnels de la musique et des professionnels de la télé à gagner un peu de temps et d’argents. Par contre, j’ai un doute… Quand on s’inspire d’une idée de quelqu’un et que l’on omet délibérément de le citer… Comment ça s’appelle déjà?